En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Crécy La Chapelle

crecyenteteavecimage.jpg

Vous êtes ici :   Accueil » Blog » INONDATIONS
 
 

Blog - INONDATIONS

inondations a Crécy 2016 et 2018  -  par jandre77580

Crécy et les inondations.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la commune de Crécy la Chapelle, subit régulièrement des inondations qui, fait inquiétant sont de plus en plus fréquentes avec des niveaux de plus en plus élevés.

Cela est il les conséquences des politiques de nos élus ou bien est ce le destin de notre commune.

La dernière en date, celle de 2018 avait été précédé préalablement par celle de 2016.

Ces inondations à répétition sont d'une ampleur jamais atteinte.

Malgré ce qu'un adjoint soutient sous le prétexte que les anciens lui auraient dit le niveau d'il y a trente ans, date de la dernière inondation record, cette dernière inondation a battu un record supérieur de plus de 25 cms par rapport à il y a trente ans.

Les causes en sont multiples et je vais vous en énumérer quelques unes dont nos élus majoritaires sont responsables à 100%.

A Crécy on ne cesse de remblayer des terrains, prenons comme exemple les ateliers municipaux qui aux fins de les protéger des inondations ont été surélevés, après que l'ensemble de la zone industrielle l'ait été en son temps.

Le moulin jaune a lui aussi imperméabilisé et réhaussé l'arrière de son terrain ou se trouve les ateliers municipaux.

Ces surélévations ont pour conséquence de créer un goulot d'étranglement à la sortie de la commune située avant le souterrain, ralentissant inévitablement l'écoulement des eaux en aval.

Résultat quand Coulommiers lâche ses eaux pour éviter les inondations catastrophiques et Paris ferme ses vannes, la commune de Crécy et toutes les communes longeant le grand morin en font les frais.

Le bétonnage a tout va des zones humides en est une autre explication.

Les terrains situés le long des promenades de chaque côté de la nationale sont de plus en plus bétonnés et imperméabilisés. Résultat ces sols qui habituellement retenaient une grande partie des eaux les relâchent désormais plus rapidement. Les soi-disant bacs de rétention ne permettant pas de contenir les eaux pour une raison fort simple

Comment stocker des eaux d'écoulement quand le niveau des bacs de rétention se trouvent au même niveau pour ne pas dire en dessous des niveaux des brassets du Morin. Pure hérésie de la part de nos élus que de croire à leur efficacité. Mais rassurez vous, enfin façon de parler, car la nature en 2016 a donner un nouveau signal d'alerte sur la bêtise humaine se refusant à respecter les zones humides d’absorption des eaux en pulvérisant son niveau record d'inondation.

L'alerte a t'elle été comprise ?

Peu probable puisque les constructions qui ont surgit à gauche et à droite du garage Renault ne font qu'accentuer le phénomène d'imperméabilisation de la zone. Le projet de maison médicalisée à droite du garage Peugeot et ses immeubles comprenant 23 logements sociaux imperméabiliseront une nouvelle fois cette zone humide.

Selon nos élus la crue de 2016 qui est désormais une crue historique au vue du niveau atteint, est du à un ensemble de concours de circonstance qui ne sont pas prêt de se renouveler de sitot

.

Sans être un être de mauvais augure, je crains fort que le centre bourg finisse par devenir une zone inondable annuellement à cause de ces crues qui ne feront que de devenir de plus en plus fréquente et de plus en plus rapprochées.

Quand nos élus prendront ils conscience de l'incohérence de leur décision en terme d'urbanisation de notre centre ville.

Et pour terminer sur un peu d'humour, à quand la déviation de la déviation dont le but était initialement de contourner le centre ville pour éviter les nuisances de la circulation de nos deux derniers siècles.

En transformant la RN34 en Boulevard Urbain, sur l'idée ingénieuse de Michel HOUEL il a autoriser le bétonnage de toute cette zone avec les conséquences en terme d'inondation qui en découlent.

Je joint à cet article quelques photos et vidéos rendues publiques pour remémorer à nos élus leurs lourdes responsabilités dans l’aggravation du niveau et du rapprochement entre chaque inondation.

Crécy et les inondations.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la commune de Crécy la Chapelle, subit régulièrement des inondations qui, fait inquiétant sont de plus en plus fréquentes avec des niveaux de plus en plus élevés.

Cela est il les conséquences des politiques de nos élus ou bien est ce le destin de notre commune.

La dernière en date, celle de 2018 avait été précédé préalablement par celle de 2016.

Ces inondations à répétition sont d'une ampleur jamais atteinte.

Malgré ce qu'un adjoint soutient sous le prétexte que les anciens lui auraient dit le niveau d'il y a trente ans, date de la dernière inondation record, cette dernière inondation a battu un record supérieur de plus de 25 cms par rapport à il y a trente ans.

Les causes en sont multiples et je vais vous en énumérer quelques unes dont nos élus majoritaires sont responsables à 100%.

A Crécy on ne cesse de remblayer des terrains, prenons comme exemple les ateliers municipaux qui aux fins de les protéger des inondations ont été surélevés, après que l'ensemble de la zone industrielle l'ait été en son temps.

Le moulin jaune a lui aussi imperméabilisé et réhaussé l'arrière de son terrain ou se trouve les ateliers municipaux.

Ces surélévations ont pour conséquence de créer un goulot d'étranglement à la sortie de la commune située avant le souterrain, ralentissant inévitablement l'écoulement des eaux en aval.

Résultat quand Coulommiers lâche ses eaux pour éviter les inondations catastrophiques et Paris ferme ses vannes, la commune de Crécy et toutes les communes longeant le grand morin en font les frais.

Le bétonnage a tout va des zones humides en est une autre explication.

Les terrains situés le long des promenades de chaque côté de la nationale sont de plus en plus bétonnés et imperméabilisés. Résultat ces sols qui habituellement retenaient une grande partie des eaux les relâchent désormais plus rapidement. Les soi-disant bacs de rétention ne permettant pas de contenir les eaux pour une raison fort simple

Comment stocker des eaux d'écoulement quand le niveau des bacs de rétention se trouvent au même niveau pour ne pas dire en dessous des niveaux des brassets du Morin. Pure hérésie de la part de nos élus que de croire à leur efficacité. Mais rassurez vous, enfin façon de parler, car la nature en 2016 a donner un nouveau signal d'alerte sur la bêtise humaine se refusant à respecter les zones humides d’absorption des eaux en pulvérisant son niveau record d'inondation.

L'alerte a t'elle été comprise ?

Peu probable puisque les constructions qui ont surgit à gauche et à droite du garage Renault ne font qu'accentuer le phénomène d'imperméabilisation de la zone. Le projet de maison médicalisée à droite du garage Peugeot et ses immeubles comprenant 23 logements sociaux imperméabiliseront une nouvelle fois cette zone humide.

Selon nos élus la crue de 2016 qui est désormais une crue historique au vue du niveau atteint, est du à un ensemble de concours de circonstance qui ne sont pas prêt de se renouveler de sitot

.

Sans être un être de mauvais augure, je crains fort que le centre bourg finisse par devenir une zone inondable annuellement à cause de ces crues qui ne feront que de devenir de plus en plus fréquente et de plus en plus rapprochées.

Quand nos élus prendront ils conscience de l'incohérence de leur décision en terme d'urbanisation de notre centre ville.

Et pour terminer sur un peu d'humour, à quand la déviation de la déviation dont le but était initialement de contourner le centre ville pour éviter les nuisances de la circulation de nos deux derniers siècles.

En transformant la RN34 en Boulevard Urbain, sur l'idée ingénieuse de Michel HOUEL il a autoriser le bétonnage de toute cette zone avec les conséquences en terme d'inondation qui en découlent.

Je joint à cet article quelques photos et vidéos rendues publiques pour remémorer à nos élus leurs lourdes responsabilités dans l’aggravation du niveau et du rapprochement entre chaque inondation.

Fermer Fermer

Publié le 11/07/2019 09:10   | Tous les billets

Rubriques

Derniers billets

Calendrier du blog

Vous êtes ici :   Accueil » Blog » INONDATIONS
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 2 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!